Background oasis-deseducateurs.com

Peut-on refuser un placement en famille d'accueil ?

Il n’est pas rare de voir des enfants placés en famille d’accueil pour diverses raisons sur décision de justice. Dans certains cas, ils sont coupés de tout contact avec leurs parents et, dans d’autres, des restrictions sont imposées. Cependant, il est possible de refuser le placement en famille d’accueil. Il faudra dans ce cas avancer des arguments solides et convaincants.

Refuser un placement en famille d’accueil : les conditions

Lorsque certaines conditions sont réunies, les parents ou les membres de famille peuvent s’opposer au placement en famille d’accueil.

Bonne situation financière

L’une des principales raisons pour lesquelles les enfants sont placés en famille d’accueil est la situation financière des parents. En effet, étant dans l’incapacité de subvenir aux besoins vitaux d’un enfant, il est facile pour les assistants sociaux de retirer la garde d’un enfant à des parents.

Pour donc être en mesure de s’opposer au placement d’un enfant, il faut d’abord analyser sa situation financière. Si le parent dispose de revenus conséquents pour s’occuper correctement de son enfant, il peut alors s’opposer à la décision de placement. Pour ce faire, il aménage un cadre de vie décent pour l’enfant et apporte les preuves de ses revenus. Ce sont des arguments valables qui feront pencher la balance en sa faveur.

Absence de conflits entre parents

Le développement d’un enfant dépend en grande partie de l’environnement dans lequel il évolue. Si les parents arrivent à s’accorder sur les questions relatives à la vie de leur enfant, il est fort probable qu’ils aient éternellement la garde.

Avant de s’opposer au placement d’un enfant, il est important de soigner correctement cet aspect de la vie familiale. Il faudrait que l’entourage du couple puisse témoigner de la bonne entente entre eux. De même, il faudrait que l’enfant manifeste le désir de rester avec ses parents, si les assistants sociaux ou le juge d’enfant venaient à le questionner pour avoir son avis.

Comment faire pour refuser le placement en famille d’accueil ?

Le refus de placement en famille d’accueil est possible si les parents pensent être en mesure de couvrir les besoins de leur enfant. Il s’agit par exemple :

  • de son alimentation ;
  • de son bien-être physique ;
  • de son hygiène corporelle ;
  • de son éducation ;
  • de son bien-être psychologique.

Si ces conditions sont réunies, ils peuvent légalement intenter des actions pour annuler le placement de leurs enfants. Ceux-ci sollicitent un avocat pour défendre leur dossier devant les différentes instances en charge de la situation. C’est le seul moyen légal pour des parents de manifester leur refus et de restaurer l’unité familiale.

ch be lu ca