Background oasis-deseducateurs.com

Comment devenir famille d'accueil ?

Devenir famille d'accueil est une noble mission et un véritable engagement qui concerne l'ensemble de votre foyer. Proposer un cadre familial à un enfant qui vit des moments compliqués face à des parents en difficulté, c'est la mission qui est endossée par les assistants familiaux. Cet accueil est en principe de longue durée. Il nécessite pour l'assistant familial de suivre une formation et d'obtenir un agrément. En tant qu'assistant familial, vous ne détenez pas l'autorité parentale. C'est pourquoi dans certaines situations, il est nécessaire de demander une autorisation aux parents de l'enfant recueilli.

Le parcours pour devenir assistant familial

Devenir famille accueil implique de suivre un parcours strictement contrôlé. Être assistant familial est un engagement à plein temps qui nécessite l'obtention d'un agrément dont la demande se fait auprès du service d'aide sociale à l'enfance de votre département. Cette demande génère une évaluation de quatre mois au cours desquels des psychologues ainsi que des assistants sociaux examinent vos motivations ainsi que la disponibilité des membres de votre foyer et de vos proches.

Famille d'accueil

Cette période d'évaluation donne lieu à plusieurs entretiens qui visent à déterminer l'aptitude de l'assistant familial à faire face aux besoins de l'enfant. Un certain nombre d'enfants ont la nécessité d'avoir recours à des soins, ce qui implique que l'assistant familial doit être en mesure de s'occuper de l'enfant ainsi que de ses déplacements auprès de professionnels de santé.

Lorsque l'agrément est accordé, une formation initiale de soixante heures sur les thèmes de la psychologie et la santé doit être suivie. En effet, les enfants accueillis subissent un traumatisme lié à la séparation de leur famille, de ce fait, ils peuvent présenter une santé mentale et physique fragilisée. Cela peut parfois engendrer des réactions violentes qui peuvent être compliquées à comprendre. Suite à cette formation initiale et dans un délai de trois ans après le premier accueil, l'assistant familial doit intégrer une formation de cent-quatre-vingts heures. Cette formation, qui peut être financée par le conseil départemental, doit impérativement se dérouler sur une période de dix-huit à vingt-quatre mois.

L'accessibilité au métier d'assistant familial

Le métier d'assistant familial demande énormément d'engagements et il s'avère plus accessible aux familles avec enfants. Il est évident que cet atout est fondamental. En plus d'une expérience déjà vécue auprès de ses propres enfants, l'assistant familial permet à l'enfant placé d'évoluer auprès d'une fratrie.

Chaque enfant accueilli à une équipe éducative qui lui est dédiée, et qui est constituée d'assistants sociaux ainsi que de psychologues. Cette équipe agit pour le compte de l'employeur avec lequel l'assistant familial a conclu le contrat d'accueil de l'enfant. Elle est également en lien régulier avec la famille d'accueil. Une famille d'accueil a la possibilité d'accueillir jusqu'à trois enfants exceptés dérogation afin de ne pas séparer une fratrie.

Statut et rémunération d'un assistant familial

L'assistant familial perçoit une rémunération qui varie en fonction du nombre d'enfants qu'il accueille ainsi que de leur temps de présence. Cette rémunération est fixée via une délibération et est propre à chaque département. La rémunération minimale accordée pour un enfant est égale à 1 230,00 €, ce qui équivaut à 120 heures de SMIC. L'assistant familial a un statut de salarié.

fr ch be ca